Subscribe to our weekly newsletters for free

Subscribe to an email

If you want to subscribe to World & New World Newsletter, please enter
your e-mail

Energy & Economics

Avantages stratégiques de l’Inde pour façonner l’ordre mondial

Le Premier ministre indien Narendra Modi s'adresse à un militant du BJP lors d'un rassemblement électoral en prévision de Lok Sabha ou des élections générales de 2019, le 3 avril 2019.

Image Source : Shutterstock

by Talal Rafi

First Published in: Apr.12,2024

May.13, 2024

L'Inde, en tant que nation la plus peuplée, assume une responsabilité significative et est légitimement positionnée pour montrer la marche à suivre au niveau mondial. Après son succès pour avoir présidé le dernier G20 et sa participation active dans des groupes mondiaux majeurs tels que le BRICS et le Quad, elle est stratégiquement bien placée pour tenir un rôle essentiel dans la géopolitique dans les décennies à venir.

 

En tant que plus grande démocratie mondiale, l'Inde a la responsabilité de mener un programme mondial qui favorisera la démocratie à l'échelle internationale. En tant que membre du Quad, aux côtés de trois autres démocraties, l’Inde peut jouer un rôle central dans le maintien d'un ordre international fondé sur des normes. Aujourd'hui, le monde est complétement différent de celui qui a suivi la Seconde Guerre mondiale en 1945 ou lorsque la guerre froide a pris fin en 1991. Dans ces deux cas, les États-Unis se sont imposés comme la superpuissance dominante. Cependant, la puissance américaine décline nettement par rapport au reste du monde, et ainsi, même une alliance démocratique souple, comprenant l'Inde, pourrait faire pencher la balance en faveur de structures de gouvernance concurrentes.

 

L'essor économique de l'Inde est indéniable. 

 

L’Inde est aujourd'hui l'économie majeure qui connait une croissance la plus rapide dans le monde et devrait devenir la troisième économie mondiale d'ici la fin de la décennie. Bien sûr, une autre façon d'évaluer le développement de l'Inde serait de mesurer son produit intérieur brut (PIB) par habitant, qui reste relativement faible, étant inférieur à 3 000 dollars. Toutefois, l'ampleur de son PIB global et l'augmentation de sa population confèrent à son économie une importance considérable à l'échelle mondiale.

 

Le poids de la population et la croissance continue de sa classe moyenne, font de l’Inde un allié économique intéressant pour de nombreux pays à travers le monde, aussi bien en tant que marché qu'en tant que fournisseur de biens et de services. Cela fait également de l'Inde un marché d'investissement attrayant, surtout dans le contexte actuel où la réduction des risques et la diversification des chaînes d'approvisionnement sont importants.

 

De nombreuses grandes entreprises internationales telles que Facebook, Google, Apple et Saudi Aramco ont déjà investi en Inde. Une collaboration économique est inévitablement accompagnée d'un renforcement des relations politiques et cette voie est susceptible de se poursuivre à l'avenir.

 

Avantages stratégiques de l'Inde

 

 

Le plus grand atout de l'Inde sur le plan géopolitique et économique réside indubitablement dans son système de gouvernance démocratique. La participation de l'Inde au sein du Quad, par exemple, lui confère une légitimité importante. Bien que tous les membres de ce groupe soient des démocraties, l'Inde se distingue en tant que la plus grande nation démocratique du monde.

 

La démocratie offre également un avantage économique significatif à l'Inde. À l'exception de quelques nations riches en pétrole et de quelques cités-États, la plupart des économies développées sont des démocraties. En effet, comme je l'ai souligné dans un article pour le FMI en 2022, la croissance économique nécessite l'innovation, laquelle est favorisée dans un cadre démocratique où règne la liberté de pensée et la créativité. De nombreux pays peuvent évoluer vers le statut de nations à revenu moyen sans démocraties, mais pour accéder à un statut d'économie plus avancée, ils nécessitent des valeurs démocratiques plus fortes. La Corée du Sud et de Taïwan en sont des bons exemples. Ces pays à revenu moyen sont devenus des économies à haut revenu après avoir renforcé leur démocratie. La démocratie, combinée à la diversité de la population, pourrait jouer un rôle crucial pour aider l'Inde à enfin sortir du statut de “pays revenu moyen”. 

 

Par ailleurs, l'Inde bénéficie d'un avantage démographique significatif, avec un âge médian de 32 ans, soit environ 10 ans de moins que celui de la Chine. Cet avantage revêt une importance stratégique pour l'Inde, non seulement sur le plan économique, mais également dans le plan politique dans le cadre des relations internationales. Cet avantage se traduira par une augmentation de la main-d'œuvre disponible, favorisant ainsi la production de biens industriels et de services en Inde. La jeunesse de la population entraînera également un élargissement du marché de consommation et, plus important encore, une augmentation des investissements directs étrangers. De plus, une population plus jeune générera des recettes fiscales plus importantes pour le gouvernement indien, qui pourront être réinvesties dans le développement du pays. En conséquence, les ressources financières allouées à une population vieillissante seront réduites.

 

Alors que des pays comme la Chine, le Viêt Nam et le Bangladesh se développent grâce à une fabrication en sous-traitance, ce qui joue un rôle important dans leurs plans économiques, l'Inde, bien que moins avancée dans ce domaine, tire parti son avantage dans l'exportation de services. Ces services comprennent le conseil, l'informatique, la gestion de projet et l'éducation. L'Inde est un centre de services délocalisés par les entreprises occidentales, ces exportations de services pourraient atteindre 2 000 milliards de dollars américains d'ici 2030. La maîtrise de l'anglais en Inde contribue à renforcer cet avantage, mais d'autres facteurs jouent également un rôle crucial. L'Inde bénéficie d'une importante main-d'œuvre qualifiée, notamment dans les domaines des technologies de l'information, du développement de logiciels et de l'externalisation des processus d'entreprise. Les pôles technologiques du pays, tels que Bangalore, qui abrite de grandes entreprises technologiques mondiales et des start-ups, ainsi que le soutien du gouvernement, permettent à l'Inde de développer ces exportations importantes au cours des prochaines décennies. L'industrie des services logiciels, par exemple, est arrivée à sa capacité maximale, entraînant une montée en croissance. Il est intéressant de noter que 20% des ingénieurs concepteurs de semi-conducteurs dans le monde sont employés en Inde.

 

Ces caractéristiques font de l'Inde un partenaire stratégique idéal pour de nombreux pays. Des nations telles que les États-Unis, le Royaume-Uni, les nations européennes, le Japon, l'Australie, le Canada et la Corée du Sud voient en l'Inde un allié naturel. En outre, l'Inde renforce ses liens régionaux, tant à l'ouest avec les pays du Golfe qu'à l'est avec les membres de l'ANASE.

 

Le Sri Lanka, voisin méridional de l'Inde, a récemment traversé la pire crise économique depuis son indépendance en 1948. Après le défaut de paiement d'avril 2022, le Sri Lanka s'est trouvé au point mort, avec une pénurie de carburant de trois semaines, des coupures d'électricité de 12 heures et des difficultés d'approvisionnement en nourriture et en médicaments. Dans cette période critique, c'est l'Inde qui est venue à la rescousse, offrant une aide de 4 milliards de dollars américains et envoyant ainsi un message clair au monde : l'Inde est un partenaire prêt à défendre ses alliés dans le besoin.

 

First published in :

Australian Institute of International Affairs

바로가기
저자이미지

Talal Rafi

Talal Rafi est économiste et membre expert du Forum économique mondial. Il est actuellement consultant en politique économique à la Banque asiatique de développement et également chroniqueur régulier pour le Fonds monétaire international. Il était membre du Deloitte Global Economist Network et de l’équipe Global ESG Operations de Deloitte. Il siège au conseil d’administration du groupe de réflexion sur la politique étrangère de l’État du Sri Lanka, l’Institut Lakshman Kadirgamar. Il est maître de conférences invité au Centre d'études bancaires de la Banque centrale du Sri Lanka. Il siège à un comité consultatif du Conseil de développement des exportations du Sri Lanka et est membre du comité des opérations d'entreprise de l'université de Moratuwa. Il est également consultant au Seed Program de l’Université de Stanford. Il a donné des conférences dans le monde entier, notamment au NASDAQ Center, à S&P Global et à la Banque centrale du Sri Lanka, et contribue régulièrement au leadership éclairé de l'Agenda de Davos. Ses travaux ont été publiés par la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, la Banque asiatique de développement, le Forum économique mondial, la London School of Economics, la CCNUCC, Chatham House London, Deloitte et Forbes. 

Thanks for Reading the Journal

Unlock articles by signing up or logging in.

Become a member for unrestricted reading!